PAGE ACCUEIL
Dossiers de presse
Galerie photos
Cosmographiae introductio
Patrimoine mondial UNESCO
Renseignements
Nos liens
 
 
 
 
 
En 2005, les Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat ont proposé de monter et de financer un dossier concernant la bibliothèque personnelle de l’humaniste BEATUS RHENANUS, afin  de la faire classer par l’UNESCO au titre du registre  « Mémoire du monde ». La Ville de Sélestat, propriétaire du fonds, a donné son accord à cette initiative.
Le travail de constitution du dossier a été confié par le Président Raymond MULLER à Madame Emmanuelle JEANNIN, licenciée en histoire de l’art.  Aidée dans ses recherches et conseillée par le conservateur en chef de la Bibliothèque Humaniste, Hubert MEYER et par James HIRSTEIN, maître de conférence en latin à l'Université de Strasbourg,
l’historienne s’est acquittée de sa mission avec beaucoup de mérite : qu’elle en soit ici chaleureusement remerciée !
En 2008, en partenariat avec la ville, ce dossier a été transmis au Comité français pour le programme Mémoire du Monde de l’UNESCO. Au début de l’année 2010,  ce comité  a – entre toutes les propositions françaises – décidé de retenir comme unique dossier pour la France, celui de Sélestat.   Les chances de la bibliothèque de BEATUS RHENANUS d’obtenir le label UNESCO  sont maintenant très sérieuses. L’étape suivante relève du Comité consultatif international qui devra se prononcer sur les propositions des différentes entités mondiales (Amérique du Nord/ Europe, dans le cas présent).  Les lauréats seront connus au courant du 2ème semestre 2011.
Si la Bibliothèque Humaniste devait être distinguée par le très renommé organisme onusien, ce serait une grande nouvelle pour Sélestat, car le label ainsi obtenu pourrait valoir à ce haut lieu intellectuel d’Alsace une réputation totalement inédite. La fréquentation, par les chercheurs et les touristes,  s’en trouverait probablement accrue. Ainsi l’Alsace, la France et l’Europe pourraient être fières de  la reconnaissance universelle de ce patrimoine unique.
La presse en parle

Qu’est ce que le programme «  Mémoire du monde » ?

Reconnaissant qu'une action urgente est requise pour lutter contre la disparition de vastes parties de la mémoire documentaire mondiale, l'UNESCO a lancé en 1992 le programme « Mémoire du monde » destiné à sauvegarder et à promouvoir ce patrimoine, « afin d'éviter l'amnésie collective et de promouvoir la conservation des collections d'archives et de bibliothèques partout dans le monde et d'en assurer la plus large diffusion ».
L'idée qui a prévalu lors de la mise en œuvre de ce programme est l'affirmation solennelle que le patrimoine documentaire du monde appartient à tous et qu'il est nécessaire de favoriser sa préservation et son accessibilité. Il convient, dans un premier temps, d'identifier les éléments documentaires d'intérêt universel, de sensibiliser à l'importance de ce patrimoine, puis d'en faciliter la conservation et l'accès pour le bénéfice des populations humaines actuelles et futures. Les moyens mis en œuvre par l'Unesco pour y parvenir sont divers : ils vont de l'aide et du conseil en matière de conservation, aux encouragements à la numérisation et à la publication.

Quatre objectifs ont été définis :

assurer la préservation du patrimoine documentaire d’intérêt universel et encourager celui d’intérêt national et régional
le rendre accessible au plus grand nombre, en faisant appel aux technologies les plus appropriées
faire prendre davantage conscience aux États membres de l'Unesco de leur patrimoine documentaire et, en   particulier, de   aspects   de celui-ci ayant un intérêt majeur en termes de mémoire collective mondiale
élaborer des produits dérivés basés sur ce patrimoine documentaire et les distribuer à l'échelle internationale, tout en   veillant à ce que   les originaux bénéficient des meilleures conditions possibles de conservation et de sécurité

Liste des documents dont l’inscription au registre « Mémoire du monde » a été obtenue par la France

Année 2003
• Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789-1791)
• Extrait des procès-verbaux de l’Assemblée Nationale (1789)

Année 2005
• Films Lumière
• Appel du 18 juin 1940
• Instauration du système métrique décimal (1790-1837)

Année 2007
• Tapisserie de Bayeux

Année 2009
• Bibliothèque de l’Abbaye de Clairvaux à l’époque de Pierre Virey (1472)

 

Le 26 mai 2011, la collection Beatus Rhenanus, conservée à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, est officiellement inscrite au registre « Mémoire du monde » de l’UNESCO.

Plus de cinq ans après la décision de concourir, la patience et la ténacité des Amis de la Bibliothèque Humaniste sont récompensées.
Le prestigieux label constitue une reconnaissance mondiale pour la bibliothèque du plus célèbre humaniste alsacien. Il s’agit aussi d’une nouvelle donne pour la Ville de Sélestat, propriétaire de la collection.
Nous ne doutons pas qu’elle aura le souci de valoriser une distinction de si haut niveau.

La presse en parle

 

 

Allemagne :
Construction et chute du mur de Berlin - Traité « deux plus quatre » de 1990 ; Brevet de Carl Benz de 1886

Autriche :
Psautier de Mayence à la Bibliothèque nationale autrichienne ; Propriété d’Arnold Schönberg

Barbade, Jamaïque, Panama, Sainte-Lucie, Royaume-Uni et Etats-Unis :
Hommes d’argent : Travailleurs antillais du canal de Panama

Bolivie :
Fonds documentaire de la Cour d’audience royale de La Plata (RALP)

Brésil :
Réseau d’information et désinformation sur le régime militaire au Brésil (1964-85)

Bulgarie :
Enina Apostolos, vieux manuscrit cyrillien bulgare (fragment) du XIème

Chine :
Ben Cao Gang Mu (Abrégé de Materia medica) ; Huang Di Nei Jing (Le Canon interne de l’Empereur jaune)

Danemark :
MS. GKS 4 2°, vol.I-III, Biblia Latina (Bible de Hambourg ou de Bertoldus)

Fédération de Russie :
Evangile d’Ostromir (1056-1057) ; Bibliothèque personnelle de Léon Tolstoï, avec manuscrits, photos et films

Fidji, Guyana, Suriname, Trinidad et Tobago :
Héritage documentaire des ouvriers indiens sous contrat

France :
Bibliothèque de Beatus Rhenanus

Inde :
Laghukãlachakratantrarãjatlkã (Vimalprabhã) ; Manuscrit Tarikh-E-Khandan-E-Timuriyah

Indonésie et Pays-Bas :
La Galigo (Epopée)

Iran :
Collection de Nezami’s Panj Ganj ; Al-Tafhim li Awa’il Sana’at al-Tanjim (Livre d’astrologie)

Irlande :
Livre de Kells (Grand Évangéliaire de saint Colomban)

Italie :
Archives historiques du diocèse de Lucca

Japon :
Collection de Sakubei Yamamoto

Maroc :
Kitab al-ibar, wa diwan al-mobtadae wa al-khabar (traité d’histoire manuscrit)

Mexique :
Pictogrammes du XVI au XVIIIème s. du groupe record « Cartes, dessins et illustrations »

Mongolie :
Lu Altan Tobchi - Histoire d’or écrite en 1651 ; Tanjur (collection de livres du bouddhisme tibétain)

Norvège :
Archives de Thor Heyerdahl

Pays-Bas :
Collection de Desmet

Pays-Bas, Brésil, Ghana, Guyana, Antilles néerlandaises, Suriname, Royaume-Uni et Etats-Unis :
Archives de la Compagnie néerlandaise des indes occidentales (Westindische Compagnie)

Pays-Bas, Curaçao et Suriname :
Archives de la Compagnie commerciale de Middelburg (MCC)

Philippines :
Papiers présidentiels de Manuel L. Quezon

Pologne :
Archives du Bureau de reconstruction de Varsovie

République de Corée :
Héritage documentaire des droits de l’homme 1980 - Archivesdu 18 mai, soulèvement démocratique contre le régime militaire, à Gwangju, République de Corée ;  Ilseongnok (journal qui décrit le quotidien des rois de Joseon)

République tchèque :
collection de 526 copies de thèses universitaires de 1637-1754

Royaume-Uni :
Enregistrements ethnographiques historiques (1898-1951) de la British Library

Saint-Kitts et Nevis :
Registre des esclaves des Bermudes 1821-1834 (ajout aux Esclaves des Caraïbes britanniques 1817-1834, inscrit en 2009)

Suède :
Archives du comité d’urbanisme de Stockholm ; Codex Argenteus – La bible d’argent (Evangéliaire du VIème siècle)

Suisse :
Les Collections Jean-Jacques Rousseau de Genève et de Neuchâtel

Thaïlande :
Archives épigraphiques de Wat Pho

Trinidad et Tobago :
Collection Constantine

Tunisie :
La Course et les relations internationales de la Régence de Tunis aux XVIIIème et XIXème siècle

Viet Nam :
Enregistrements de stèles en pierre des examens royaux des dynasties le et Mac (1442-1779).

 

l'UNESCO MEMOIRE DU MONDE

 

LA PRESSE EN PARLE
ce que dit la presse en avril 2010
ce que dit la presse en mai/juin 2011
ce que dit la presse en août 2011